L'élagage des arbres - Les différentes tailles possibles

taille de réduction
Elle consiste à :

  • maintenir l'arbre dans ses dimensions actuelles
  • ou diminuer ses dimensions extérieures
en s'adaptant aux contraintes extérieures.
Mais il serait souhaitable de ne pas diminuer le volume de la couronne (partie située entre le sommet et les premières branches) de plus d'1/3 de sa hauteur.
La taille devra être effectuée si possible sur tire-sève (départ de petites branches vertes) qui seront utiles à la bonne reprise de l'arbre, à sa cicatrisation et à éviter aussi un regarnissage trop brutal.

Taille de resserrage
Elle consiste à :

  • couper des branches surplombant une toiture ou un jardin voisin
  • couper sur les côtés de l'arbre sans toucher à sa hauteur
Elle sert à empêcher l'arbre de trop s'étaler.

Taille de rehaussement
Elle consiste à :

  • couper des branches basses pour dégager le bas de l'arbre
  • remonter la hauteur des premières branches
Elle peut servir à faciliter le passage de véhicules ou à mettre en valeur un arbre.

Taille d'entretien
Elle consiste à :

  • supprimer les branches en excès
  • supprimer le bois mort
  • nettoyer des plaies mal cicatrisées
  • Suprimer des rejets souvent présents en grand nombre dans les arbres ayant été taillés fortement.

Taille de mise en sécurité
Elle consiste à :

  • supprimer ou allèger des branches trop lourdes pour éviter leur arrachement
  • haubanage des branches dangereuses (technique consistant à fixer des cordes dans l'arbre pour éviter la déchirure des branches trop lourdes ou consolider les points de faiblesse naturels de l'arbre)
  • supprimer des bois morts dangereux
  • réduire en hauteur ou éclaircir pour limiter la prise au vent.

Taille d'éclaircie

  • augmenter la transparence de l'arbre pour laisser passer plus de soleil
  • supprimer complètement certaines branches dans l'arbre

Taille de rehaussement
Il existe parfois des problèmes de concurrence naturelle entre les arbres, ce qui pousse certains à prendre la place des autres. Afin de rétablir un équilibre artificiel, permettant de conserver plusieurs arbres proches les uns des autres, il est possible de tailler les plus vigoureux pour permettre aux plus faibles de bien se développer.

Taille de formation ou de reformation

  • Taille de formation :
    il est nécessaire de tailler les jeunes arbres afin de définir leurs futures branches charpentières, de leur donner le port souhaité et d'éviter ainsi de futures malformations. Cette taille a souvent déjà été effectuée en pépinière, et dans les années qui suivent la plantation de l'arbre à sa place définitive il n'y a généralement que très peu de choses à reprendre.
  • Taille de reformation :
    pour les arbres ayant subi des tailles sévères ou de dégâts importants il est souvent nécessaire d'effectuer un travail de sélection, de façon à redéfinir des branches maîtresses et à limiter le nombre de rejets qui à court terme finiront par mourir, l'arbre ne pouvant pas les alimenter tous en sève.

BERNARD Aurélien Elagage - 12 rue Lavoisier - 78470 SAINT REMY LES CHEVREUSE
RCS Versailles A 481 607 091 - SIREN 48160709100016
Copyright © 2005-2009 BERNARD Aurélien - Tous droits réservés